Voyage – Croisière iles Grenadines

Mayereau Island

Voyage – Croisière iles Grenadines

Si j’ai eu la chance de voyager de nombreuses fois dans les Antilles. Je me suis toujours cantonné à la Martinique, terre d’origine de mes grands-parents. C’est donc décidé à en découvrir un peu sur cet archipel que j’ai décidé de faire une croisière en catamaran avec mon amie sur les Grenadines.

Bequia Grenadines

Panorama du Port de Bequia

 

Les îles Grenadines en Catamaran

Alors que j’aurai pu choisir la Guadeloupe que je n’avais jamais visiter, mon choix s’est porté sur les Grenadines. Pourquoi ? Parce que tout le monde me l’avait recommandé ! Plage de sable blanc, eau turquoise, j’ai rarement entendu autant d’éloges sur une destination.

Nous avons donc décidé de le faire en Catamaran, avec Catlante, sur un très beau et spacieux Lagoon 620. Notre périple devait nous amener du Marin en Martinique à Tobago Cays avec une petite halte à Sainte-Lucie pour un voyage d’une semaine.

Tobago Cays picture

Morgane in Tobago Cays

 

Croisière les îles Grenadines, ce que nous avons fait :

Aussi appelées Saint-Vincent et les Grenadines, il s’agit en réalité d’un Etat des petites Antilles composé d’une île principale, Saint-Vincent et d’autres petites îles parmi lesquelles Bequia, Moustique, Mayreau, Tobago Cays et bien d’autres.

Notre voyage organisé par Catlante nous proposait de visiter :

  • Bequia (prononcer bécoué) : une des plus grandes île des Grenadines avec ses 18km². Elle fut anciennement peuplée par des chasseurs de baleine. Cet île est très jolie avec ses habitations typiques et ses plages de sable blanc.
  • L’île Moustique : ancien repaire de pirate, cette île est désormais peuplée d’habitants fortunés et/ou célèbres tels que Mick Jagger, Tommy Hilfinger ou David Bowie. Elle dispose de son propre aéroport et regorge de grandes propriétés.
  • Mayereau : petite île de 4 km², elle dispose d’un unique village typique et d’une charmante petite église qui la surplombe et bénéficie d’une vue à couper le souffle.
  • Tobago Cays : le joyau des Grenadines, avec sa barrière de corail et ses fonds marins.
  • Saint-Vincent : superbe île de 344 km² à la végétation luxuriante, c’est l’île majeure de l’archipel avec sa capitale Kingstown.
  • Sainte-Lucie : cette grande île volcanique de 620 km² ne fait pas partie des Grenadines mais était au programme.
Moustique Island beach

Plage de lîle moustique

 

Croisière sur les iles Grenadines : nos impressions

Le bateau est le moyen de transport idéal pour visiter les Grenadines étant donné que la majorité des îles ne disposent pas d’un aéroport. Il faut donc privilégié la croisière pour pleinement visiter l’archipel. La croisière en Catamaran à la particularité d’être réservé à un petit nombre de passagers qui devront se partager un petit espace.

Ne vous jetez pas sur les offres trop alléchantes et faites attention à votre choix de bateau. En effet, nous avons rencontré plusieurs personnes ayant voyagé sur des embarcations ayant connu des problèmes techniques (moteur, pompe à eau, désalinisation…). Si vous ne supportez pas la chaleur, je ne serais trop vous recommander d’opter pour catamaran climatisé.

La croisière :

Le bateau :

Si je peux vous donner un conseil pour ce genre de croisière, c’est de choisir un bateau confortable. Et dans ce rôle là on peut dire que le Lagoon 620 s’en sort haut la main. Cabines spacieuse avec véritable douche, espace de vie agréable, climatisation (hors navigation)… Il n’y a rien à redire sur ce point là et tant mieux !

En revanche, nous sommes partis au mois de juin, le début de la saison des pluies. Et autant vous dire qu’elle a été au rendez-vous. La mer est quant à elle vraiment démontée. Nous avions pris des médicaments contre le mal de mer et autant vous dire qu’ils n’ont pas été de trop tant les traversées sont sportives ! Tellement mouvementée que même la lecture d’un livre tient de l’exploit. Autant vous dire qu’on était content dès qu’on retrouvez la terre ferme !

Ce qui est étrange c’est qu’a aucun moment l’agence ne nous a tenu au courant ou prévenu ! Certains étaient mêmes venues sans pilules contre le mal de mer ! Du coup cela nous a désagréablement surpris.

L’équipage

Encore un point en demi teinte. Notre équipage était formé de 2 membres : 1 skipper et un cuisinier. Si le cuisiner a vraiment proposé une nourriture fraîche et délicieuse et a vraiment été à l’écoute de ses invités, le skipper lui s’en sort avec moins d’honneurs.

Pas vraiment fédérateur, pour un groupe loin d’être fun à cause de grosses différences d’âges et d’un groupe de 6 déja formé; il n’a a aucun moment joué son rôle de « facilitateur d’ambiance ». Pire même nous avons été « oubliés » pendant près de deux heures aux Tobago Cays, contraint de rejoindre le navire grâce à un autre skipper… Cependant, je nuance un peu mes propos puisque le cuisinier nous a dit que nous n’étions pas forcément tomber sur le meilleur skipper… Tant pis pour nous.

La nourriture

Rien à redire sur la nourriture. Des produits frais et des spécialités locales par un chef sympathique et toujours prêt à partager ses recettes !

L’ambiance

Ce qui m’amène très naturellement à vous  parler de l’ambiance. Et bien autant vous dire que cela n’a pas été super. Tout d’abord, il faut savoir que le Lagoon 620 peut accueillir 12 passagers sans compter l’équipage.

Nous sommes partis à deux et nous nous sommes retrouvés au milieu d’une famille de 4 personnes et d’un groupe de 6 personnes âgées. Du coup, nous qui nous attendions à échanger avec d’autres couples de notre âge, avons plutôt été déçus.

Il est donc essentiel de bien savoir dans quoi on s’engage avant de faire une croisière à 12 !

Bequia island

Maisons typiques sur Bequia

 

Les lieux visités

A cause de la saison des pluies qui a été à l’heure ainsi qu’une brume des sables qui ternissait l’horizon, je n’ai pu profiter pleinement des paysages qui nous ont été proposés. En effet, le ciel gris et le voile opaque empêcher l’eau de prendre sa couleur turquoise habituelle.

Je vous décommande donc de vous rendre aux Grenadines de juin à septembre afin de ne pas être déçus en cas de mauvaise météo.

J’ai pu cependant visiter des lieux exceptionnels avec une mention spéciale pour Mayereau et Saint-Vincent des Grenadines qui nous ont offert des décors sauvages.

Waterfall in Saint Vincent

Une belle cascade à Saint Vincent des Grenadines

 

 

 

 

No Comments

Post A Comment